vendredi 29 janvier 2010

Méfiez-vous de vos voisins !!

Dans un élan de curiosité malsaine amical, je me suis dit que j'allais jeter un oeil sur mes voisins de palier, entendez par là les blogs qui entourent le mien... Hé ben j'ai pas été déçue du voyage !! Embarquement immédiat pour l'asile de frappas !

Le blog après le mien, c'est celui d'un adepte du naturisme couplé au nudisme. Jamais trop bien compris la différence mais dans tous les cas, ça fait beaucoup de poils (ou pas).

Le suivant parle de domination et donne le ton en se disant réservé aux adultes only, avec une nana à poil (décidément !) attachée sur un lit en guise d'avatar... L'auteur semble être un libertin pervers ! Oui, je l'admets, pour pouvoir alimenter mon article, j'ai bien dû lire deux, trois pages entières minuscules lignes de ses textes pour me rendre compte de quoi il retournait !

Je vous avoue que j'ai hésité à cliquer sur "suivant", me demandant sur quoi je pourrais bien tomber après ces deux-là ! Mais je vous sens aussi curieux que moi, alors rien que pour vous, chers lecteurs, j'ai osé aller plus loin surtout pour assouvir mon envie de salacité !

Titre : "Douceur et volupté".  Pourquoi ne suis-je pas étonnée que celui-là parle encore de cul ! (Edit pour Vincent : je l'ai retrouvé : http://merluzzo666.blogspot.com/ ... Alors?? Tu vois, hein, que je ne raconte pas des salades ! Et les autres étaient du même acabit, voire pires... Dommage que je n'ai pas noté leurs noms aussi car sans ça, c'est dur de remettre la main dessus !)

Arf ! Mais qu'ai-je donc fait pour me retrouver au milieu de tout ça?? Je ne savais pas que Blogspot était réservé à une certaine catégorie de la population sex addict, moi !! Quand j'ai choisi un hébergeur, on m'en avait pourtant dit beaucoup de bien... C'était juste pour racoler une voyeuse de plus, si je comprends bien ! Je ne vais pas cafter sur qui m'a conseillée mais tout d'un coup je vois cette personne d'un autre oeil !

Bon ! J'ai fait quoi ensuite, vous croyez? J'ai cliqué encore une fois?

Of course que j'ai cliqué... je voulais voir si je n'apprendrais pas quelque chose sur le SM ou le F.F. que cette malédiction s'arrête !

Merde ! Vlà autre chose, une nouvelle catégorie : CENSURE !

On va y passer la nuit ou quoi?? Allez, mon chiffre porte-bonheur, c'est le 5, je clique sur le cinquième et si c'est encore un truc weird, je ferme boutique ("Oui ! Oui ! Oui !", entends-je la foule scander en choeur... Bande de rats !!)

Thus, number five is... Ouuuuuuf, un gars qui répond à des questions à deux balles ! Genre pourquoi les miss sont si concons, combien de coton-tiges peut-on introduire dans ses oreilles sans courir de risque ou pourquoi les braises sont rouges et pas vertes... Super, je prends, j'vais pas faire ma difficile !!

Allez, juste parce que les quatre premiers m'ont laissée sur ma faim, je risque un sixième ! Et hop, c'est un p'tit scrap... Coooool, on dirait que les choses reviennent à la normale ! (Et c'est là qu'on ouvre un grand débat sur la normalité ;-))

Décidément, la blogosphère est loin d'avoir fini de m'étonner !!

5 commentaires:

Melody a dit…

Tu caches bien ton jeux de perverse hihihih

vincent a dit…

et bien moi, très déçu.. j'ai cliqué une centaine de fois sur "blog suivant" et rien de rien.. que des poèmes , photos, scraps divers... pffff....décu.. :o)

Melo a dit…

rho oui, Vincent, je sais, j'ai vu ça aussi !! Je vais passer pour la grosse affabulatrice de service mais je te juuuuure qu'il y avait bien tous ces blogs quand j'ai écrit mon article... Ils se sont peut-être tous faits censurés entretemps?? J'sais pas trop mais promis, si je retombe dessus, je t'envoie les liens ;-)

Eva in London a dit…

Je pqrtqge ton impression : on dirait que dans la blogosphere, il y a 90% (pour ne pas dire plus) de choses etranges ou juste ininteressantes... heureusement que certains rattrapent la moyenne :)
Ton billet m'a bien fait rire en tout cas !

PS : la reponse aux questions demain !

FRANCESCA a dit…

Bonjour,
vous me voyez réellement navrée d'apprendre que votre voisinage virtuel ne corresponde pas vos attentes.

"Tu vois, hein, que je ne raconte pas des salades ! Et les autres étaient du même acabit, voire pires..." Je peine à imaginer "pire" que l'espace virtuel dans lequel je me sens libre d'exprimer ma créativité...