samedi 17 octobre 2009

I hate clowns!

Hier soir, je suis allée au cirque ! Boudiou qu'il faut que je les aime, ces gosses, pour un tel sacrifice ! Au-delà de la faune bipède que j'imaginais croiser (catégorie Cora de Châtelineau : individus bizarres, qui ont beau parler la même langue que nous et on a beau essayer de toutes nos forces, on ne comprend rien à ce qu'ils disent, ça boit de la bière, ça mange des cornets de frites et ça s'esclaffe haut et fort, généralement reconnaissables à leur training Diadora aux couleurs de l'Italie pour ces messieurs ou à la mini-rikiki-jupe en skaï assortie d'un t-shirt à strass taille 6 ans pour ces dames ! - ndlr : finalement, j'ai vu des gens comme vous et moi, c'est déjà ça !), je déteste le cirque parce que j'en ai l'image de la vraie faune, celle qui fait mille tours sur la piste pour enchanter petits et grands, enfermée dans une vieille cage toute rouillée dès que le rideau est tombé, dans laquelle elle peut à peine faire demi-tour et où on lui jette une gamelle d'eau stagnante et une vieille cuisse de poulet avarié... et mon côté B.B. fait que ça, ça ne passe pas !

Le pire du pire, ce sont les clowns... j'ai toujours eu une aversion assez incroyable pour eux ! A mon avis, ça doit remonter à mon enfance, j'ai dû subir un traumatisme, ma maman m'a peut-être laissé regarder IT de Stephen King à l'âge de 5 ans, j'sais pas trop !

C'est donc avec une joie mal dissimulée que j'ai découvert l'univers Bouglione ! J'ai bien tenté de persuader Monsieur mon Mari d'y aller sans moi mais face à un argument tel que "alleeeez, ça va être chouette, tu vas voir ! Moi non plus, je n'y vais pas pour le cirque mais pour les enfants", je réponds quoi, moi?!

Donc, après avoir tourné de longues minutes à la recherche de ce p... de cirque (oui, oui, ricanez, c'est clair que logiquement, un cirque, ça se repère de loin !), nous sommes arrivés juste à temps, en nous garant du côté des caravanes, totalement forbidden, et avons été escortés par une charmante dame vers notre banc... dame qui reste ensuite plantée derrière nous... "le service"... euh? keskelveut, la madame? ... "le service"... moi, j'ai fait semblant de ne rien comprendre à son accent espagnol et j'ai laissé Mister T. se débrouiller avec elle ! Et pour faire vite car je sais que le cirque, ça vous passionne tout autant que moi, disons que le spectacle ne m'a pas du tout réconciliée avec ce monde-là ! La deuxième partie n'était que remplissage par des danseuses indiennes de pacotille (parmi lesquelles on retrouvait deux filles russes d'un numéro exécuté quelques minutes + tôt, aussi indiennes que moi, les nanas... qui, au passage, devaient peser 40 kilos tout mouillé et je suis sûre qu'avec mes deux mains, j'arrivais à faire le tour de leur taille... moi? jalouse? alors là, pas du tout, je préfère ressembler à un tableau de Breugel plutôt qu'à une rescapée d'Auschwitz).

Et le reste, ben c'était pas terrible terrible non plus ! Entre des vaches qu'on fait tourner en rond au claquement du fouet (je déteste définitivement ce bruit), des danseurs de claquettes et un éléphant qui reste sur la piste pendant l'entracte pour que les parents paient Mme Loyal afin que leurs chérubins puissent poser à côté du molosse, je me suis dit que définitivement, on ne m'y reprendrait plus ! Le cirque, très peu pour moi mais quand ça pue le marketing, c'est encore pire !

Au final, pour tout vous dire, le numéro qui m'a le moins fait baîller aux corneilles fut celui... du clown :o)

Et une 'tite photo quand-même, avec Mister Bouglione himself :

5 commentaires:

pouletteke a dit…

oh Melo revois tes classiques ;-) les femmes "pulpeuses" c'est pas Breughel c'est Rubens!
Ceci dit j'adorais Bouglione moi quand j'étais petite!

Melo a dit…

En effet, c'est à Rubens que je pensais mais mes doigts ont écrit autre chose, les vilains ! Mais bon, Breugel, c'est rondouillet aussi, hein ;-)

vincent a dit…

le dernier spectacle de cirque qu'on a été voir en famille était pitoyable à mourir...c'était un tout petit cirque, ils venaient tous de l 'Est et avaient vraiment l'air au bout du rouleaux.... le seul qui s en sortait bien etait le spectacle d'un dresseur de chiens et de ses 8-10 petits chiens admirablement dressés...

Anonyme a dit…

Je voudrais que tu changes d'avis sur le cirque .. pas possible Vas voir le cirque du soleil fais toi offrir le ticket c'est cher mais magique. Nichka une amoureuse du cirque et des saltimbanques

Tony a dit…

Suis allé voir le même cirque. Certes tes à prioris sont justifiés mais avons passé unmoment plutôt agréable. ceci dit, ce cirque joue bcp sur la réputation Bouglione.